Objectifs éducatifs

Objectifs éducatifs

La reconnaissance du droit aux séjours de découvertes pour tous les enfants sans exclusivité, sans discrimination sociale, économique, culturelle, ethnique, géographique ou de handicap, est fondamentale.

Elle s’inscrit dans le respect des dispositions de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Les séjours de découvertes du CGCV constituent un espace original d’éducation et de socialisation, d’accès à l’autonomie, de prise de responsabilités et d’initiatives où l’enfant et le jeune sont pris en compte dans leur dimension individuelle au sein d’un cadre collectif. Dans les séjours de découvertes du CGCV, la pratique des activités est le support de notre action éducative. Ainsi, tous les participants sont invités à être acteurs de leurs vacances. Les séjours de découvertes du CGCV présentent un caractère éducatif affirmé et participent à l’éducation des enfants et des jeunes (3e espace éducatif, concept d’éducation globale ou complémentarité éducative).

Accessibilité et mixité sociale

Afin de permettre à tous les enfants et jeunes de bénéficier de cette expérience singulière de séjours collectifs éducatives, les ministères doivent réaffirmer leur décision de pérenniser et accentuer l’effort de l’État en faveur des séjours de vacances éducatifs.

Le soutien des MEDDE/MLETR aux séjours de éducatif organisés par le CGCV est un choix politique que l’État doit pleinement assumer et constitue un enjeu social et éducatif. Parallèlement, le CGCV doit maintenir ses tarifs concurrentiels d’une part, et poursuivre ses différentes mesures sociales, synonymes de progrès social, d’autre part.
Les séjours éducatifs du CGCV doivent-être accessibles et présenter une mixité sociale (des séjours pour tous).


Répondre aux attentes

La création d’activités nouvelles et le développement de celles qui existent déjà bénéficient d’une attention soutenue.

Nous favorisons également les activités libres, de plus en plus souhaitées par les enfants et les jeunes et promouvons de nouvelles actions citoyennes sanitaires, solidaires respectueuses de l’environnement et du développement durable. Les séjours, quelles que soient les activités dominantes ou thématiques ne sont en aucun cas des séjours à pratique intensive. Par contre, les activités de pure consommation (banane, bouée tractée, canapé, jet ski, etc…) ou non respectueuses de l’environnement (karting, motos, quad, …) ne seront pas proposées au sein de nos séjours.
Nos séjours favorisent une alimentation de qualité, variée, équilibrée, en quantité suffisante et qui développe le goût et la découverte de nouveaux mets. Dans ce cadre, la consommation de fruits de saison sera encouragée (productions locales aux fins de respecter l’environnement). Dans les séjours itinérants, les jeunes participeront à l’achat des courses et à la confection des repas.


Sécurité et protection des mineurs

La protection et la sécurité physique, affective et morale des mineurs constituent l’objectif premier, permanent et transversal du CGCV et de ses équipes d’encadrement.

Dans ce cadre, le CGCV a une obligation de résultats et doit assurer pleinement ses responsabilités d’opérateur de vacances collectives. Une attention particulière doit être accordée, notamment la nuit, face aux risques d’intrusion de personnes extérieures et à la prévention des sorties non contrôlées des jeunes.
A cet égard, le CGCV exige de ses équipes de direction la prise en compte des éléments suivants : présentation dans les projets pédagogiques des moyens mis en œuvre pour assurer la sécurité des colons ; saisie immédiate des autorités de tutelles en cas de problème touchant à la sécurité des participants ; centres équipés de systèmes d’alarmes ; contrats de travail intégrant la nécessité d’être de veille 24 heures sur 24 pour le personnel d’encadrement ; sensibilisation des enfants à leur sécurité ; remise des listes des mineurs aux autorités publiques.
Par ailleurs, le CGCV recommande une vigilance accrue des équipes d’encadrement lors des excursions, sorties extérieures, voie publique, jeux d’orientation, rallyes et temps de baignade (mer) où le groupe peut se mêler à la population locale ou estivale. Face aux risques de canicule et aux fins de garantir la protection sanitaire des enfants, des consignes (écrites) à observer sont rappelées à l’ensemble des équipes. Enfin, les rapatriements sanitaires sont décidés par une double autorité médicale (médecins local et IMA), sans que le CGCV soit associé à la décision finale.